Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : Fédération de conservatoires de l'abeille Noire

Fédération de conservatoires de l'abeille Noire 07 Jan 2016 22:09 #76799

  • ZAYA_26740
  • Portrait de ZAYA_26740
  • Hors Ligne
  • Faux bourdon
  • Messages : 5448
  • Nombre de ruche : 1
ZAYA_26740 écrit:
Buck78 écrit:
vincent écrit:
et pourquoi ne pas utiliser cette noire plutot que de la buck ?
elle n'est pas encore assez performante ?
et si vous avez tous des buck de même lignée, vous n'avez pas peur d'avoir des problèmes de consanguinité ?

chez moi il y a très peu de buck, beaucoup de noires (ou presque...) on ne s'en sort pas mal même s'il n'y a pas de conservatoire, on a encore un réservoir de locales planquées dans les montagnes !
perso j'apprécie mes noires car je trouve qu'elles savent bien réguler la ponte en fonction de la saison, de la météo et des ressources dispo.
par ex, une rupture en plein été quand la nature est surchauffée et desséchée ou encore fin octobre lorsqu'il n'y a plus de fleurs et même s'il fait encore très doux.
elles sont aussi très économes et plutôt peu essaimeuses.
j'ai eu des buck dans le temps, je ne sortait jamais sans sirop ! ;)

Je ne l'utilise pas de manière pro pour plusieurs raisons qui je l'espère ne seront un jour plus réalité:
- trop fort instinct d'essaimage
- pas assez de rendement
- quelques maladies du couvain quand même
- propolise

Rien que sur mon exploitation j'ai au moins 40 lignées de buck...
Mes collègues et moi faisons des échange et chaque année je fais rentrer du sang neuf en quantité .

Bonjour,
A part le fait qu'elle soit noire, Est-ce qu'il y aurait malgré tout un point positif dans cette abeille? Merci :)
@+

Bonsoir,
Ce que vous voulez, mais svp, PAS SUR LA TETE! :woohoo: :woohoo: :woohoo:
Moi je n'ai RIEN dit, mais vu le listing de défauts édité par Buck78, je me suis dit, que quand même, cette "pauvrette" devait avoir quelques qualités? Non? Une réponse de Buck78 m'aurait largement comblé!
@+

Faut que je demande l'aide d'un ami, Nouma me semble la mieux calée pour me trouver une "émoticone" avec un drapeau blanc, car là, je me suis engagé dans du terrain miné, balayé par une palanquée de snipers! Donc méfi!
Dernière édition: 07 Jan 2016 22:51 par ZAYA_26740.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: N142CA, mathieua

Fédération de conservatoires de l'abeille Noire 07 Jan 2016 22:47 #76809

  • N142CA
  • Portrait de N142CA
  • Hors Ligne
  • Faux bourdon
  • Messages : 3026
  • Nombre de ruche : 30
  • Localisation :
    Aveyron, France
Ça va, il y avait rien de méchant :laugh:
Mais sur quoi s oriente la sélection de ces conservatoires ?
www.cajonlafeuille.com/
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Fédération de conservatoires de l'abeille Noire 07 Jan 2016 23:23 #76824

  • bat27
  • Portrait de bat27
  • Hors Ligne
  • Ouvrière gardienne
  • Messages : 210
  • Nombre de ruche : 100
  • Localisation :
    Normandie
Salut,

Il ne doit pas y avoir de sélection dans un conservatoire. Un conservatoire doit être pris comme un réservoir génétique dans lequel on viens puiser par élevage sur les meilleurs souches.

La sélection se fait en dehors du conservatoire, ce que nous faisons dans l'Orne. Un plan de sélection se fait après l'état des lieux des critères à améliorer sur les souches d'intérêt.
Cette sélection se fait par élevage de reines, puis inséminations ou fécondations dirigées en milieux saturés de mâles sélectionnés.
Pour notre part, les critères de sélection ont été énuméré dans mes messages précédents mais nous mettons fortement l'accent sur l'hygiène et la rusticité (une abeille doit savoir se débrouiller toute seule même quand c'est dure).

Au final, un conservatoire, c'est facile à faire, mais si nous voulons être crédibles dans le domaine de l'apiculture professionnelle, une bonne sélection est indispensable.

@+
Dernière édition: 07 Jan 2016 23:25 par bat27.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Nouna, Phi45, N142CA, Marsuwhite

Fédération de conservatoires de l'abeille Noire 08 Jan 2016 07:42 #76835

  • Marsuwhite
  • Portrait de Marsuwhite
  • Hors Ligne
  • Ouvrière ventileuse
  • Messages : 106
  • Nombre de ruche : 2
  • Localisation :
    Le Boulay
Salut la compagnie,

pour ma part j'ai deux essaims de noires, et il est amusant de voir les conseil "avisés" de certains apiculteurs pour me faire choisir des buck a l'époque.. et les arguments pour choisir la noires avec des envolées lyrique mêlant le made in France l'écologie de bas étage et autres bêtises d'autres api... bref.

je suis très intéressé par tout type de démarche visant à préserver/sélectionner des lignées d'abeilles noires.
Pour la petite histoire, mes deux essaims viennent d'une apiculteur de la région parisienne. et j'ai bien l'impression qu'un moins une des deux reines à été fricoté avec des mâles buck ou italien (un bel étalon italien, qui pourrait résister me direz vous...). bref je suis preneur de toutes infos si je peux apporter ma maigre contribution ... je débute, j'ai deux ruches, je ne pense pas être en tête de liste pour les potentiels participant, mais bon :)

tchô!
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Fédération de conservatoires de l'abeille Noire 08 Jan 2016 08:17 #76841

  • Buck78
  • Portrait de Buck78
  • Hors Ligne
  • Ouvrière nourrice
  • Messages : 45
  • Nombre de ruche : 350
ZAYA_26740 écrit:
ZAYA_26740 écrit:
Buck78 écrit:
vincent écrit:
et pourquoi ne pas utiliser cette noire plutot que de la buck ?
elle n'est pas encore assez performante ?
et si vous avez tous des buck de même lignée, vous n'avez pas peur d'avoir des problèmes de consanguinité ?

chez moi il y a très peu de buck, beaucoup de noires (ou presque...) on ne s'en sort pas mal même s'il n'y a pas de conservatoire, on a encore un réservoir de locales planquées dans les montagnes !
perso j'apprécie mes noires car je trouve qu'elles savent bien réguler la ponte en fonction de la saison, de la météo et des ressources dispo.
par ex, une rupture en plein été quand la nature est surchauffée et desséchée ou encore fin octobre lorsqu'il n'y a plus de fleurs et même s'il fait encore très doux.
elles sont aussi très économes et plutôt peu essaimeuses.
j'ai eu des buck dans le temps, je ne sortait jamais sans sirop ! ;)

Je ne l'utilise pas de manière pro pour plusieurs raisons qui je l'espère ne seront un jour plus réalité:
- trop fort instinct d'essaimage
- pas assez de rendement
- quelques maladies du couvain quand même
- propolise

Rien que sur mon exploitation j'ai au moins 40 lignées de buck...
Mes collègues et moi faisons des échange et chaque année je fais rentrer du sang neuf en quantité .

Bonjour,
A part le fait qu'elle soit noire, Est-ce qu'il y aurait malgré tout un point positif dans cette abeille? Merci :)
@+

Bonsoir,
Ce que vous voulez, mais svp, PAS SUR LA TETE! :woohoo: :woohoo: :woohoo:
Moi je n'ai RIEN dit, mais vu le listing de défauts édité par Buck78, je me suis dit, que quand même, cette "pauvrette" devait avoir quelques qualités? Non? Une réponse de Buck78 m'aurait largement comblé!
@+

Faut que je demande l'aide d'un ami, Nouma me semble la mieux calée pour me trouver une "émoticone" avec un drapeau blanc, car là, je me suis engagé dans du terrain miné, balayé par une palanquée de snipers! Donc méfi!

Le but d'avoir une fédération de conservatoires est sans aucun doute de pouvoir proposer une abeille noire régionale et non une abeille noire nationale.

L'abeille noire d'Ile de France ne semble pas aussi performante que celle décrite par bat, car il l'a bien souligné dans l'Orne il y a eu sélection. Ce n'est pas le cas en IDF car le but de Garnery est de conserver et non de sélectionner. Justement c'est plus le boulot d'apis pros très impliqués ça.
Or même si je veux bien tester et multiplier sporadiquement je n'ai pas vocation à sélectionner.

Donc pour moi c'est impossible de comparer une noire qui fera 20 kg et 1 essaim à une buck qui fera 40 kg et 2.5 essaims la même année.

L'abeille noire est tout de même l'abeille endémique et j'ai honte de me dire que là encore nous en avons une idée fausse par notre faute: importations massives. Elle est plutôt douce si on sait ce qu'est un enfumoir, elle est assez remarquable niveau consommation et bon hivernage. C'est une abeille rustique par excellence, à mon sens très adaptée à une apiculture très extensive.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Nouna, bat27

Fédération de conservatoires de l'abeille Noire 08 Jan 2016 08:19 #76843

  • Buck78
  • Portrait de Buck78
  • Hors Ligne
  • Ouvrière nourrice
  • Messages : 45
  • Nombre de ruche : 350
bat27 écrit:
Salut,

Il ne doit pas y avoir de sélection dans un conservatoire. Un conservatoire doit être pris comme un réservoir génétique dans lequel on viens puiser par élevage sur les meilleurs souches.

La sélection se fait en dehors du conservatoire, ce que nous faisons dans l'Orne. Un plan de sélection se fait après l'état des lieux des critères à améliorer sur les souches d'intérêt.
Cette sélection se fait par élevage de reines, puis inséminations ou fécondations dirigées en milieux saturés de mâles sélectionnés.
Pour notre part, les critères de sélection ont été énuméré dans mes messages précédents mais nous mettons fortement l'accent sur l'hygiène et la rusticité (une abeille doit savoir se débrouiller toute seule même quand c'est dure).

Au final, un conservatoire, c'est facile à faire, mais si nous voulons être crédibles dans le domaine de l'apiculture professionnelle, une bonne sélection est indispensable.

@+

EXACTEMENT :) !!!!!!!!!

Enfin juste un point, un conservatoire c'est très complexe à mettre en place ... Surtout avec la multitude d'apiculteurs à CONCERTER et FEDERER .
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: bat27

Fédération de conservatoires de l'abeille Noire 08 Jan 2016 08:41 #76851

  • vincent
  • Portrait de vincent
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Messages : 365
  • Nombre de ruche : 80
  • Localisation :
    Ardèche (Cévennes)
encore une question : comment peut-on mettre en place un conservatoire en dehors d'une île ?
sachant que les mâles sont capables de se déplacer de ruches en ruches sur plusieurs dizaines de km...? (vérifié par des marquages de mâles)
jusqu'ici j'avais toujours entendu parler des conservatoires de ouessant et porquerolles pour les noires du nord et du sud.
avez vous trouvé des emplacements réellement isolés pour installer des ruchers de fécondation ? ça me parait tout de même difficile de préserver une génétique des "pollutions" externes de cette manière :unsure:
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Nouna

Fédération de conservatoires de l'abeille Noire 08 Jan 2016 09:42 #76853

  • pierrolefou
  • Portrait de pierrolefou
  • Hors Ligne
  • Reine
  • Messages : 9976
  • Nombre de ruche : 300
  • Localisation :
    lot et garonne, con !!
Marsuwhite écrit:
Salut la compagnie,

pour ma part j'ai deux essaims de noires, et il est amusant de voir les conseil "avisés" de certains apiculteurs pour me faire choisir des buck a l'époque.. et les arguments pour choisir la noires avec des envolées lyrique mêlant le made in France l'écologie de bas étage et autres bêtises d'autres api... bref.

tchô!

salut
c est marrant ta description me fait penser a quelqu un de bien connu !!!! :P une légende !!! :woohoo:
un mec qui fait une propagante éfreiné sur ces reines!!
ridiculise ceux qui les en ont pas !!
et bien sur en vend a la pelle !! et que les meilleures !!!! :P
a+
je pars toujours d un principe et quand j en ai pas je pars pas
Dernière édition: 08 Jan 2016 09:43 par pierrolefou.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: ispat, thierry71, Buck78

Fédération de conservatoires de l'abeille Noire 08 Jan 2016 09:52 #76855

  • ispat
  • Portrait de ispat
  • Hors Ligne
  • Reine
  • Messages : 7499
  • Nombre de ruche : 980
  • Localisation :
    38460 Annoisin Chaelans , Nord Isère
PIERRO, c'est le même gus à qui je pense :laugh: :laugh:
action, réaction
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: pierrolefou, thierry71

Fédération de conservatoires de l'abeille Noire 08 Jan 2016 09:55 #76856

  • Buck78
  • Portrait de Buck78
  • Hors Ligne
  • Ouvrière nourrice
  • Messages : 45
  • Nombre de ruche : 350
Je me disais aussi :P :P :P :P
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: pierrolefou, thierry71

Fédération de conservatoires de l'abeille Noire 08 Jan 2016 13:53 #76868

  • thierry71
  • Portrait de thierry71
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Messages : 1873
  • Localisation :
    Saône-et-Loire, France
c 'est bizzard même absent il arrive a faire l'unanimité :woohoo: :woohoo:
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: pierrolefou, Buck78

Fédération de conservatoires de l'abeille Noire 08 Jan 2016 14:01 #76869

  • chouchie
  • Portrait de chouchie
  • Hors Ligne
  • Faux bourdon
  • Messages : 3274
  • Nombre de ruche : 99
  • Localisation :
    Ouessant sud
Pour Vincent : Pour le conservatoire de l'orne il vont mettre en place un arrêté préfectoral pour interdire les autres races sur quelques dizaines de km. Comme à Chimay. Et apparement ils donnaient des reines aux amateurs du coin. Mais baptiste te répondras en détail ;)
Dernière édition: 08 Jan 2016 14:01 par chouchie.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: vincent, bat27

Fédération de conservatoires de l'abeille Noire 08 Jan 2016 14:31 #76870

  • bbroust45
  • Portrait de bbroust45
  • Hors Ligne
  • Faux bourdon
  • Messages : 1630
  • Nombre de ruche : 17
  • Localisation :
    Cléry Saint André 45370
Les "amis de l'abeille noire", petit rappel: "l'état d'urgence" ne concerne pas pas les abeilles. Pour l'interdiction d'introduire des races différentes sur vos territoires il faudra attendre encore un peu :angry:
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Fédération de conservatoires de l'abeille Noire 08 Jan 2016 14:44 #76873

  • chouchie
  • Portrait de chouchie
  • Hors Ligne
  • Faux bourdon
  • Messages : 3274
  • Nombre de ruche : 99
  • Localisation :
    Ouessant sud
Salut, oui enfin UN conservatoire en France qui fait ça avec les apis du coin qui sont dans la majorité d'accord ça devrait aller :lol: . Les autres races devraient s'en sortir, en un an un gros éleveurs de buck doit sortir + de reines que tous les conservatoires de noires réunis.

(il est temps que je vous laisse quelques jours, je viendrai faire vos poches après la bataille, je tiens à signaler que je ramasse aussi les bucks)
Dernière édition: 08 Jan 2016 14:45 par chouchie.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: bat27

Fédération de conservatoires de l'abeille Noire 08 Jan 2016 19:20 #76900

  • bat27
  • Portrait de bat27
  • Hors Ligne
  • Ouvrière gardienne
  • Messages : 210
  • Nombre de ruche : 100
  • Localisation :
    Normandie
vincent écrit:
encore une question : comment peut-on mettre en place un conservatoire en dehors d'une île ?
sachant que les mâles sont capables de se déplacer de ruches en ruches sur plusieurs dizaines de km...? (vérifié par des marquages de mâles)
jusqu'ici j'avais toujours entendu parler des conservatoires de ouessant et porquerolles pour les noires du nord et du sud.
avez vous trouvé des emplacements réellement isolés pour installer des ruchers de fécondation ? ça me parait tout de même difficile de préserver une génétique des "pollutions" externes de cette manière :unsure:

Salut Vincent,

C'est vrai que c'est plus complexe que sur une île mais pas impossible. au moins ont risque moins la consanguinité.

Des études ont montrées qu'on retrouve 70% des mâles issus de nos ruches dans un rayon de 2 km et 80% dans un rayon de 3 km. Donc statistiquement si on sature bien la zone on a de très bon résultats.
Mais en effet il faut faire un état des lieux préliminaire du niveau d'introgression afin de ne pas travailler dans le vide. Dans notre cas l'état des lieux est très bon et c'est tant mieux.

On va bientôt avoir un arrêté préfectoral afin de ne pas faire tout ça puis se retrouver avec un gros rucher de buck juste à côté. Mais ça se passe globalement très bien avec les apiculteurs du coin (pro comme amateurs) sachant que les gens de la zone ont en effet droit aux produits d'élevage gratuitement. Mais ils sont surtout globalement défenseurs de cette abeille qui n'est pas plus mauvaise qu'une autre ;) .

Et pour ceux qui nous vois comme des "amis de l'abeille noire" un peu gentils, un peu écolos... sachez que quand vous aurez bien pourri la génétique un peu partout et qu'il n'y aura plus que de la métisse vous pourrez vous gratter pour l'hétérosis :S . Enfin il y en aura toujours un pour croire que l'herbe du voisin est toujours plus verte que la sienne. :whistle:
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: vincent, Nouna

Fédération de conservatoires de l'abeille Noire 08 Jan 2016 19:25 #76901

  • mathieua
  • Portrait de mathieua
  • Hors Ligne
  • Faux bourdon
  • Messages : 1544
  • Localisation :
    Sud Manche (Baie duMont Saint Michel)
bbroust45 écrit:
Les "amis de l'abeille noire", petit rappel: "l'état d'urgence" ne concerne pas pas les abeilles. Pour l'interdiction d'introduire des races différentes sur vos territoires il faudra attendre encore un peu :angry:

Bbroust45, voudrais tu dire que les apiculteurs qui tentent de garder un écotype abeille noire sont politiquement assimilables aux partisans de la fermeture des frontières aux êtres humains?
Si oui, peut-être pourrais-tu expliciter plus précisément le cheminement qui t'amènes à avancer cela, je ne comprends pas.

Sinon, si on veut parler d'apiculture, hors de considérations politiques et sans à priori les uns sur les autres, revenons à nos moutons.
Créer un zonage noire/buck n'est pas une aberration il me semble, et ça arrangera aussi bien les producteurs d'abeilles noires que les producteurs de bucks, qui pourrons plus facilement selon les zones produire leur abeille choisie...

Quand un api de 1 000 colonies sature en mâles une zone lors des fécondations, c'est aussi ce qui est fait, et c'est ce qui permet d'obtenir des reines de qualité... Quelle que soit la sous-espèce choisie!

Cela se fait de façon informelle déjà, si tu vas mettre un rucher d'une sous-espèce A au milieu de ruchers d'une sous-espèce B, tu es certain d'avoir une reine qui sera sûrement très bonne, avec un descendance dégénérée...

Désolé c'est de la génétique, et on ne peut pas s'affranchir des lois de la nature...

Savoir se tolérer les uns et les autres, ça passe par se mettre d'accord sur un fonctionnement qi permette à chacun d'exister...

http://www.mathieua.fr/blog/
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: bat27

Fédération de conservatoires de l'abeille Noire 08 Jan 2016 19:41 #76904

  • ZAYA_26740
  • Portrait de ZAYA_26740
  • Hors Ligne
  • Faux bourdon
  • Messages : 5448
  • Nombre de ruche : 1
thierry71 écrit:
c 'est bizzard même absent il arrive a faire l'unanimité :woohoo: :woohoo:[/quote

Bonsoir,
Ah!ah!ah! Chassez le naturiste, il revient au bungalow! :evil:
Je crois que j'en connais au moins deux qui ont dû faire monter une balle dum-dum dans le canon, réglage de hausse, (NON! Pas celle là!), et dès que le marsupilami va pointer une oreille, feu à volonté! :woohoo: :woohoo: :woohoo:
C'est comme pour les corridas? Vous gardez les oreilles et la queue?
@+
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: pierrolefou, thierry71, lavie, Buck78, bat27

Fédération de conservatoires de l'abeille Noire 09 Jan 2016 08:40 #77021

  • Buck78
  • Portrait de Buck78
  • Hors Ligne
  • Ouvrière nourrice
  • Messages : 45
  • Nombre de ruche : 350
La guerre entre amateurs et pros, entre possesseurs de noires et de buck ... C'est très vieux et je trouve particulièrement obsolète.

Je suis pro en buck et ça ne me viendrait pas à l'idée de mettre des nories sur le CANIF !!
Il en est de même pour le CANIF, nous vivons en bonne entente et nous collaborons ...

Un exemple, ici un gugus qui se fait des cartes de visite avec " expert en apiculture", déclare pas ses ruches et donne des formations à tour de bras veut faire un conservatoire de l'abeille noire sur ma zone sans concerter personne...
Il dit venir du CANIF, impossible car ces derniers ne sont même pas au courant. Il n'aura pas leur soutien car ce monsieur ne sert pas l'abeille noire mais autre chose... Pire il discrédite la démarche de conservation !

Il ne faut pas tout confondre ;) !
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: mathieua, bat27

Fédération de conservatoires de l'abeille Noire 09 Jan 2016 09:40 #77033

  • vincent
  • Portrait de vincent
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Messages : 365
  • Nombre de ruche : 80
  • Localisation :
    Ardèche (Cévennes)
merci pour vos précisions.
tout çà me semble tout de même un peu compliqué :S
comment se mettre d'accord pour telle ou telle abeille sur chaque zone, surtout avec les transhumances ???
chez moi par exemple, j'utilise de la noire pour le miel et de la ligustica pour l'élevage et la gelée. (fécondation noire en cévennes à 650m, celle des jaunes sur le piémont à 250m).
je doit saturer, si un conservatoire s'installait à proximité et m'empêchait de faire mes reines à gelée je ferais une drôle de tête :angry:
autre exemple : toujours chez moi, chaque année, de début juin à mi-juillet ce sont des milliers de caisses qui sont transhumées sur les chataîgniers partout dans la montagne ! de la buck, carnica, etc...
juste à la saison ou je fais les 3/4 de mes reines :whistle:
si je demande à tous ces pros de ne pas venir pour assurer mes fécondations dirigées qu'est-ce qu'ils vont me répondre ?
d'ailleurs à cette saison je me retrouve toujours avec des mâles buck en pagaille et je m'en passerai bien.
sans parler des nombreuses ruchers amateurs non déclarés planqués un peu partout dans les hameaux et dont les colonies se remèrent toutes seules...
difficile de sortir de ce gros mélange sans un très gros effort de concertation, d'organisation, de com, etc...
en gros ce serait soit que de la noire partout, soit que de l'hybride, je vois pas bien comment on pourrait faire autre chose qui tienne la route...
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Fédération de conservatoires de l'abeille Noire 09 Jan 2016 10:22 #77037

  • bat27
  • Portrait de bat27
  • Hors Ligne
  • Ouvrière gardienne
  • Messages : 210
  • Nombre de ruche : 100
  • Localisation :
    Normandie
@ vincent

C'est vrai que sur les zones de transhumances faut oublier direct. D'ailleurs ces zones sont tellement introgressées qu'il n'y à plus grand chose à faire...peut-être que le relief te sauve un peu.

Par chez nous il n'y a pas de transhumance, pas d'intérêt pour ça et c'est d'ailleurs pour ça que nous avons une abeille noire encore bien présente.
Tous les pro chez nous sont en sédentaire et s'ils transhument, il descendent au sud du Mans pour acacia et châtaignier ou vers les forêts à tilleul du nord est Parisien.

@+
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Temps de génération de la page : 0.312 secondes

Connexion

Copyright ©  2008-2016 - Ruche-Apiculture.com
 
Go to top